DANS QUEL CAS ?

Mes consultations sont ouvertes aux adultes, aux couples et aux adolescents autour des souffrances psychologiques suivantes :

  • baisse de l'estime et de la confiance en soi deuils (être cher, santé, etc.) traumatismes : violences, perte, deuil, accident, maladie, séparation, etc.

  • relation à l'alimentation et troubles alimentaires (boulimie, hyperphagie, pleine conscience)

  • troubles psychosomatiques

  • relations aux autres : couple, famille, enfants, collègues

  • la sexualité et le couple

  • souffrance au travail (burn out, harcèlement, épuisement)

  • dépression, anxiété

  • aide à la parentalité

  • changement de genre

  • grossesse difficile

POUR QUOI ?

"Les psys, c'est pour les fous",

"C'est pas pour moi",

"Je suis fort, je n'en ai pas besoin",

"Je peux m'en sortir tout seul",

"Ça sert à rien, il fait que discuter, je vais voir un ami et c'est pareil"

Passer les premiers mais solides a priori ancrés dans les idées reçues collectives, on peut essayer de se poser la question de manière factuelle : pourquoi aller voir un psychologue ?

De manière générale, c'est lorsque l'on a besoin d'aide. Exemple : si j'ai une jambe cassée, j'accepte d'aller à l'hôpital, d'avoir une radio, une opération, un plâtre, des béquilles, de la rééducation, du temps pour que le corps se répare, s'en remettre... Alors pourquoi pas essayer et accepter de faire de même avec son psychisme ?

Dans la vie, face à une difficulté, un évènement nouveau ou inattendu, on peut se sentir dépassé, envahi par une angoisse, sans savoir ni pourquoi, ni comment sans savoir comment faire face. S'octroyer un temps pour se poser, mettre en mots ses sentiments, sans les dénier, sans les remettre en question et en étant entendu et écouté, est un premier pas vers le mieux être, qui conduit sur le chemin du bien être et de l'épanouissement. 

Le plus dur dans ce cheminement est de prendre la décision et de décrocher le téléphone pour un premier contact. Oser demander de l'aide est un chemin difficile et une vraie bataille que l'on mène avec soi même.

 

POUR QUI ?

Adolescents

La période de l'adolescence est complexe. Entre les changements corporels et psychiques peuvent créer un grand désarroi. Il est possible de ressentir un grand nombre d'émotions négatives et de se sentir perdu. Quand on ne va pas bien, on peut demander de l'aide sans pour autant être fou... ou faible.  Pour mettre en place un suivi, le plus important est de se sentir en confiance et d'avoir envie de parler. Le psychologue ne lit pas dans les pensées, et un dialogue se met en place : moment d'échanges où l'on se sent libre et surtout pas jugé. 

 

Adultes

Une ou des difficultés dans la vie, l'impression de devoir affronter une montagne ou une tempête, etc. tout ceci constitue des motifs de consultations, qui peuvent être temporaires ou plus conséquentes.

Emilie Bujadoux - SIREN 812 767 960 – SIRET 81276796000022  numéro adeli 219305737

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon